Enableship, Leadership niveau 6 

Enableship, le sixième degré du Leadership. Le concept de l’Enableship m’est apparu après plusieurs réflexions :

  • Le management n’est plus une technologie qu’il faut mettre à jour chaque année en suivant la dernière mode managériale, c’est (re)devenu un état d’esprit destiné à assister, favoriser et protéger la créativité dans l’organisation.
  • Devenir responsable d’équipe n’est plus aussi recherché des collaborateurs et n’es plus systématiquement considéré comme une preuve sociale de réussite. 
  • Management et Leadership ne sont plus suffisants pour favoriser l’innovation et assurer l’engagement.  

L’Enabler (celui qui pratique l’Enableship, le mot activateur en français ne suffit pas à décrire les nuances du mot anglais) adresse les basiques nécessaire à l’innovation et l’engagement.

Pour cela l’Enabler s’assure que :
-> Chaque collaborateur se sente suffisamment en confiance, autonome et que s’il vit un échec il ne sera pas immédiatement remercié.
-> Chaque collaborateur connaissent toutes le procedures et dispose de responsabilités adaptées. 
-> Il n’y ai pas d’obstacles humains ou organisationnel qui empêchent les 2 premiers points.
-> Ses collaborateurs soient protégé de pressions inutiles.

Ce qui nous amène au 6eme degré du Leadership qui complète les travaux de John Maxwell et Jim Collins.

L’enabler est un Leader qui : 

  • Challenge les approches habituelles 
  • Dirige par la confiance 
  • Créé une atmosphère d’amélioration personnelle continue
  • Fait ce qu’il y a à faire pour atteindre les objectifs en étant transparent avec son équipe sur sa stratégie
  • Pousse son équipe à faire plus que ce qu’ils pensaient être possible en s’appuyant sur leurs appétences
  • Donne de l’énergie aux autres
  • Reconnait les situations qui demande du changement et a le courage de faire ces changements
  • Protège ses collaborateurs de la pression hiérarchique même si lui la ressent
  • Aide ses collaborateurs à comprendre et apprendre de leurs erreurs
leadership enableship benjamin chaminade
Share This