Cycle de l’Engagement

Nous avons tous nos limites à notre engagement.

Utilisé dans mon ouvrage «Guide pratique RH et compétences» j’utilise le cycle de l’engagement (ou courbe de l’engagement) pour comprendre les mécanismes de l’usure de l’engagement j’ai identifié deux raisons du désengagement: l’usure et la déception. 

Ce qui rend le travail du manager complexe est que le niveau d’engagement évolue sans cesse mais qu’à partir d’un moment, par manque de défi, d’attention ou d’écoute (entre autre), l’envie de s’engager diminue suivant plusieurs étapes.  

Exploration : Quand les responsabilités de l’emploi ne sont pas toutes identifiées et maitrisées le nouveau collaborateur est toujours plongé dans la nouveauté et l’exploration des limites de ses responsabilités, de son écosystème relationnel et des effets de la qualité de son travail sur ses collègues, clients et manager.

Installation : Le poste commence à être maitrisé et les erreurs de mieux en mieux contrôlées. En cas d’un problème dans son emploi, celui ou celle qui tient l’emploi sait où trouver la solution et comment la mettre en place.  

Maintenance : La tenue de l’emploi est en mode automatique et un début de lassitude commence à s’installer. Le poste n’apporte plus que rarement de défis à relever ou de découvertes.

Désengagement : L’emploi ne fournit plus de surprise ni de défis. Il est temps de changer d’emploi ou de rester à jamais…

Share This