Le Shift

« Le tout venant a été piraté par les jeunes, alors qu’est ce qu’on fait ?
…On se risque sur le bizarre ? »
Michel Audiard – Les tontons flingeurs – 1963

La génération Y n’était que le début des changements de comportements des uns et la prise de conscience de ces changements par les autres.

Il faut aujourd’hui cesser d’approcher cette génération comme si elle était le seul élément de changement déconnecté des autres forces de transformation que sont les technologies, l’éducation, la mondialisation et l’environnement.

Je vous propose d’inventer le futur plutôt que d’améliorer le présent et de :

  • Challenger vos pratiques pour consolider votre stratégie de développement.
  • Entrer dans un siècle où le changement et l’innovation font parti de notre quotidien.
  • Identifier les tendances qui ont du sens pour votre entreprise, vos salariés et vos clients.
  • Réfléchir au décalage – SHIFT en anglais – que vous pouvez imaginer pour vous affranchir du confortable copier-coller.

Ce « Shift » n’est pas seulement un autre angle de la « gestion du changement » ou un nouveau synonyme de « innovation » ou de « pensée latérale ». C’est une philosophie basée sur :

  • Un décalage (vraiment) disruptif et pas seulement innovant (qui revient souvent à appliquer ce qui est fait ailleurs)
  • Une culture de la surprise, quitte à faire le contraire de ses pratiques actuelles ou de celles de ses concurrents
  • Une recherche de différence, au delà de l’excellence
  • Une prise de risque mesurée…

Performance -> Excellence -> Différence…Shift

L’objectif n’est pas de faire preuve de « Crazytivité » (inventer pour le plaisir d’inventer) mais d’identifier et tester les tendances ayant des applications concrètes dans tous les domaines de la vie. Que ce soit dans ceux de votre vie personnelle (recherche d’emploi, gestion de carrière, développement) comme professionnelle (marketing, vente, RH, etc.)

• L’entreprise qui demande à ses clients à l’aider à recruter : SHIFT
• Le professeur qui demande à ses élèves de lui apprendre quelque chose : SHIFT
• Le manager qui laisse ses équipiers avancer sans lui : SHIFT
• Le chef étoilé qui monte un fast-food : SHIFT
• L’étudiant de cette grande école de commerce qui lance une entreprise solidaire : SHIFT

Vous pouvez retrouver une partie de cet esprit novateur et parfois anticonformiste des shifters dans les travaux de Tom Peters et sa « Re-imagination », dans ceux de Robert I. Sutton et ses «Weird ideas», dans ceux de Seth Godin et ses fameux « Dip ou Purple Cow », ou encore dans ceux de Kjell Nordstrom et Jonas Ridderstrale dans leur « Funky Business ou karaoké capitalism». Je pourrais aussi vous citer CK Prahalad en Inde ou Kenichi Ohmae au Japon. En France, suivez Genaro Bardy ou Olivier Maurel …

Share This