L’invention du Shift

Le shift suggère que la nouvelle vague de Management, RH, Marketing, Communication, etc. ne sera pas basée sur l’adaptation à son milieu (économique, écologique, concurrentiel) selon une approche Darwinienne mais basée sur une culture de la surprise afin de faire une échappée du peloton de ses concurrents.

Les tendances sont un flux ininterrompu d’idées et d’expérimentations. Les chefs d’entreprises accaparés par leur travail quotidien n’ont pas le temps de faire le tri entre les tendances qui passent (seconde life) et celles qui restent (Management intergénérationnel). Ils sont contraints d’attendre que celles-ci deviennent couramment utilisées et perdent ainsi l’avantage concurrentiel que leur auraient apportées ces tendances si elles avaient été identifiées et expérimentées avant pour créer ce shift.

Le shift s’invente selon un cheminement en 3 étapes : Focalisation, (R)évolution permanente et Expansion sociale.

1 – Focalisation

Toute avancée concurrentielle dépend de votre capacité à percevoir les tendances dans le chaos économique actuel et le bruit « 2.0 ». La focalisation vous permet d’identifier les tendances les plus disruptives, crédibles, applicables et adaptables à votre organisation qui vous donneront un avantage humain et commercial (ou économique ?). Ces tendances ne se réduisent pas au dernier produit Apple, ni au dernier rachat de Google ! Ces tendances peuvent aussi appartenir au passé, telles que le retour à l’authenticité ou le respect des saisons…

2 – (R)évolution permanente

Une fois identifiées, les tendances pouvant soutenir votre stratégie – ou encore mieux, n’ayant aucun lien avec celles-ci – doivent être adaptées et leurs effets dans votre organisation anticipés. Cette Révolution est permanente, parce que les tendances se déplacent en fonction de cycles. Le Shift consiste à s’interroger sur ce que vous devrez éliminer, réduire, renforcer ou créer. Les entreprises cherchant leur Shift ont compris que l’innovation ne suffit plus, que la créativité ne jaillit pas d’un Brainstorming et que l’inventivité n’est pas innée. Le shift ne demande pas seulement de faire « différent » mais souvent de faire « le contraire » !

 

3 – Expansion sociale

Les belles histoires, les faits étonnants, les visions qui ont du sens et les idées originales voyagent plus vite que jamais. Profitez de ce monde viral pour propager votre nouvelle pensée auprès de vos candidats, salariés et clients. Attirez l’attention grâce à votre imagination et votre volonté de changer l’ordre établi, pas avec un plan média !

Pin It on Pinterest

Share This