Economie comportementale

Des biais cognitifs au Nudge, l’économie comportementale est l’étude de la psychologie de l’économie

L’économie comportementale est un domaine des sciences économiques.

Elle se caractérise par lintègration des aspects psychologiques et sociologiques dans la théorie économique pour expliquer le comportement et la prise de décision.

Grâce à l’économie comportementale nous avons la confirmation que la productivité en entreprise dépend du sens, de l’honnêteté et du feedback reçu.

L’économie comportementale reposent sur :

Les nudges. Ce sont des dispositifs qui visent à exploiter les biais de la rationalité individuelle pour orienter les décisions individuelles dans le sens de l’intérêt général. Elle se base sur l’idée que la suggestion indirecte peut, sans forcer, influencer la prise de décision de manière tout aussi efficace que l’instruction directe.

Les biais cognitifs. Ce sont des schémas de pensées qui sont trompeurs et faussement logiques. Ils permettent de porter un jugement ou de prendre une décision rapidement mais ils portent aussi le risque que la décision prise soit erronée. Ce mécanisme étant systématique, il est indispensable pour tout consultant ou conférencier d’être conscient de ces biais pour ne pas les laisser obscurcir son jugement.

Il y a environ 250 biais cognitifs référencés et classés en 6 catégories :

  • Biais sensori-moteurs (sens et motricité)
  • Biais attentionnels (problèmes d’attention)
  • Biais mnésique (mémoire)
  • Biais de jugement (déformation de la capacité de juger)
  • Biais de raisonnement (raisonnement)
  • Biais liés à la personnalité (culture, influence sociale…)
Share This