Les bénéfices de l’échec

Pourquoi est-il difficile de vivre un échec et qu’est ce qui a permis à Evan Williams de Odeo de lancer Twitter, Travis Kalanick de Scour de lancer UBER et Reid Hoffman de Socialnet de lancer Linkedin ? 
Est-ce en commençant par distinguer l’échec (d’origine persane. Manquer de réussite) de l’erreur (d’origine latine. Se tromper) et de la faute (d’origine bas-latine. Manquer à une règle).

>>> Les bénéfices personnels de l’échec

Audace assumée : oser tenter de nouvelles choses sans crainte
> Apprentissage renforcé : développer ses compétences
> Discernement éprouvé : dissocier ce sur quoi on peut agir ou non> Résilience confirmée : devenir plus persévérant et positiviste
> Humilité acquise : apprendre à lâcher prise, gagner en sérénité et en sagesse  
> Sérendipité démontrée : trouver ce que l’on ne cherchait pas
> Réorientation forcée : se recentrer sur ses points forts et ses talents

>>> Pourquoi les entreprises valorisent volontairement l’échec ?

Ancrer la valorisation positive de l’échec dans les valeurs et  en faire des principes managériaux
> Anticiper les échecs avant de s’engager en utilisant la méthode du Pre Mortem
> Intégrer la prise de risque et la valorisation de l’échec dans la reconnaissance et l’évolution professionnelle
> Partager l’analyse des origines des échecs pour favoriser l’apprentissage mutuel et développer l’intelligence collective
> Organiser des manifestations pour célébrer ses échecs et apprendre d’eux à tous les niveaux de l’entreprise

Share This