Les phases de l’innovation

Mar 2, 2021 | Culture de l'innovation | 0 commentaires

Les phases de l’innovation. Cet article est destiné à vous expliquer comment en 2011 j’ai conçu les 4 fioles colorées que j’utilise dans mes interventions pour décrire le processus d’innovation. Fioles que vous trouvez juste au dessus de ce paragraphe et sur la page d’accueil de ce site. 

Pour faciliter l’installation d’une culture de l’innovation dans les entreprises qui ont l’habitude de confier ce sujet aux dirigeants ou au service de R&D.

Pour se faire, il me fallait trouver un thème décalée et fun*,

  1. qui démontre que l’innovation est une démarche pas à pas ou étape par étape et qu’il y a un point de départ et un point d’arrivée
  2. avec de la couleur pour communiquer le fait que l’innovation peut-être aussi ludique qu’un jeu
  3. qui illustre la « solution » que je propose aux dirigeants et managers  
  4. et enfin, qui permette d’introduire ma version personnelle du Design Thinking : le HR Design. 

*Ok boomer

À la recherche d’un thème décalé pour présenter les phases de l’innovation

L’inspiration derrière ces idées d’utiliser des fioles de chromatographie m’est venue en 2 étapes : organiser un brainstorming pour trouver l’inspiration et poser la question à laquelle je devrai répondre. Ensuite, répondre à cette question avec une illustration.

La première étape a consisté en un brainstorming avec une petite équipe hétéroclites d’amis et collègues parmi lesquels se trouvaient Gilles Malençon et Laurie Thinot. Ce petit groupe de personnages décalés et inspirants a rapidement relevé que le nom de mon entreprise de l’époque (Trendemic) sonnait comme un médicament si on rajoutait un numéro. Du genre « Prenez un trendemic-500, matin, midi et soir ».  

De là, plusieurs propositions ont été proposées en jouant avec les parallèles que l’on peut trouver entre le conseil et la santé.

les phases de l'innovation

Etape préliminaire : un bon vieux brainstorming

À l’issue de cette réunion créative, je me suis retrouvé avec une nouvelle question : « Comment intégrer les 4 points présentés précédemment (démarche, couleur, solution et Design) dans le thème de la santé ? ». Et ce, SANS faire médecin ou médical qui à mon sens serait contre-productif. 

J’avais déjà la conviction intime qu’il y avait quelque chose à creuser autour de l’idée « rendre l’immatériel matériel » et de trouver un objet qui puisse contenir un concept comme créativité ou imagination. Je connaissais, par exemple, ce que faisait la boutique des super-héros de Brooklyn, mais il me fallait un objet, à raisonnance médicale, mais pas trop.

les étapes de l'innovation

Donc pas ça !

 

Création des 4 fioles de l’innovation

Et les choses n’ont pas été si simples, car tout restait à faire :

  1. identifier un fournisseur de fioles en verre avec leur bouchon. J’ai mis quelque temps avant d’identifier des fournisseurs en Allemagne et en Angleterre. Je me suis aperçu, après la commande, que les capuchons « bimetal-magnétiques » ne se vissaient pas sur la fiole. Il fallait les sertir avec un matériel spécial, et cher.
  2. sélectionner les couleurs de chaque fiole pour qu’elle est une signification et soient de bon goût.
  3. trouver la quintessence de mon approche du management de l’innovation et de la culture de l’innovation pour parvenir à réduire chaque étape de l’innovation à une description claire et courte.

Trouver la réponse à ces deux questions (couleurs et descriptions) a été l’objet de mon creative break de 2013 qui a duré plusieurs mois à New-York et San Francisco. Cette période a été particulière. Mon objectif pour 2013 était de me faire oublier sur le sujet de la génération Y. Non seulement ce sujet devenait dépassé, mais en plus, c’est un sujet que mes clients avaient choisis pour moi suite à un concourt de circonstance qui aurait pu se terminer en film de Pierre Richard. Il me fallait faire une coupe franche pour revenir au management de l’innovation et à la culture de l’innovation qui sont les sujets d’expertise principaux. 

Les couleurs 

Pour choisir les couleurs, j’ai procédé de façon assez classique : avec un moodboard. Chaque fois que je voyais un dégradé ou une combinaison de couleurs originale, je la photographiais pour la stocker dans mon app evernote. Après quelques semaines, j’ai réduit les pages de mon moodboard à une seule planche. J’ai ainsi pu trouver les couleurs de chaque fiole avant même d’en décrire précisément l’objectif. Pour cela j’ai croisé la signalétique utilisée par le MoMA (Museum of Modern Art) et, la roue des émotions qui associe émotions et couleurs. Je trouvais l’idée des Pins amusante mais bon… Je vous laisse voir sur l’image ci-dessous. 

Les couleur finales : vert, orange, rose et bleu. Je tenais particulièrement au rose qui, comme vous le savez peut-être, n‘est pas une vraie couleur car elle ne provient pas de la décomposition de la lumière (pas de rose dans l’arc-en-ciel) mais de notre cerveau. Le pied pour parler de décalage et d’imagination ! 

À la quête de couleur, de design et d'émotions

Moodboard – les couleurs de l’innovation

 

Décrire les étapes de l’innovation en un seul mot

Ici, les choses ont été un peu plus complexes. Je connaissais bien sur le processus que j’utilisais en intervention et conférence mais de là à les réduire à un seul mot… 

Voici les 4 phases, étapes ou approches, comme vous préférez :

  1. Chercher les tendances pour comprendre le monde et la société avant d’interviewer et observer pour comprendre son marché et ses prospects. Ce qui rejoint la phase « empathie » du Design Thinking. 
  2. Définir un cadre pour créer une offre imprévisible, voir radical, qui réponde de façon innovante au besoin identifié dans la phase précédente. Ce qui va plus loin que la phase « définir » du Design Thinking auquel je reproche de surtout chercher l’innovation continue et prévisible. Pas radical, ni disruptif, le Design Thinking.
  3. Rassembler des participants de plusieurs horizons pour créer une coalition créative et proposer et sélectionner des idées répondant à l’étape 1 selon les règles définies à l’étape 2. Ce qui se rapproche de l’idéation du Design Thinking. 
  4. Créer un prototype, le tester et le faire évoluer. Ce qui se correspond aux phases « Prototypage » et « test » du Design Thinking.

Là, il n’y a pas eu de moment eureka (ou Vic le Viking s’il y a des quinquas dans l’assistance). Juste un travail fastidieux de prise de note et de « tinkering » ou bricolage avec les mots. En plus, j’avais une double contrainte, il fallait que ces mots aient du sens en français et an anglais. 50 % de mes interventions étant partagées entre ces deux langues. 

Enfin, je me suis fixé sur 4 mots : Inspiration, inception, ideation et Execution qui a été remplacé par induction pour la cohérence des « i » de chaque mot. J’ai immédiatement travaillé sur les phrases de découverte de ces mots, notamment inception, idéation et induction qui ne sont pas des mots courants.

Les phases de l'innovation des 4 fioles dans la bibliothèque publique de NYC 

La fabrication des fioles  

Pour ces 4 fioles, ce sont plus de 50 nuances de couleurs que j’ai dû réaliser, une goutte de peinture à la fois. J’ai cherché à obtenir une couleur distincte qui puisse se retrouver dans mes interventions et sur mes sites. À ce propos, si vous regardez le logo que j’utilise pour ce site, vous verrez que les couleurs choisies sont le bleu givré de la première fiole (Inspiration) et le orange carotte de la dernière fiole (idéation). Ce qui décrit parfaitement la culture de l’innovation : de la compréhension des tendances à la mise en place de l’innovation. Rien n’a été laissé au hasard. 

Fioles de l'innovation, "batch 14"

Fioles de l’innovation, « batch 14 »

Chaque fiole s’est vu attribuer un nom, une couleur et une description. Chaque description donnant une indication de la solution (jeu de môt) proposée. 

Voici les 4 phases de l’innovation :

  • Inspiration (bleu givré) : pour identifier les signaux faibles et tendances qui deviendront vos revenus de demain. Phrase qui est devenue depuis « Comprenez aujourd’hui pour vous préparer à demain ».
  • inception (cherry) : pour ne plus voir le monde comme tout le monde et appréhender son marché sous un nouveau jour. Phrase qui est devenue depuis « Utilisez la contrainte comme source de créativité ».
  • Ideation (bleu de France) : pour trouver, partager et tester les idées qui feront la différence. Phrase qui est devenue depuis « Développez une culture de l’innovation valorisant curiosité et audace ».
  • Induction (carotte) : pour transformer vos idées en croissance et déployer une culture de l’innovation durable. Phrase qui est devenue depuis « Transformez vos idées en croissance ».

La photographie des fioles  

La conception terminée, il ne restait plus qu’une chose à faire : les photographier. Après plusieurs essais non-concluant, j’ai fait appel à un photographe que j’admire beaucoup par la richesse de ses talents, de la photographie à la communication, et de la vidéographie (regardez sa série web « à toute berzingue« ) à son implication dans TEDxReims : Emmanuel Sokol.

Emmanuel Sokol se prépare à photographier les fioles de l'innovation

 

À suivre : La description de mon approche de l’innovation représentée par les 4 fioles de l’innovation 

conference innovation benjamin chaminade

 

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.