Cette semaine dans innovation weekly 13 :

  1. Faites connaissance avec Ripley, l’unité secrète de Uber.
  2. Youtube révise ses conditions de monétisation
  3. Facebook change son algorithme…comme promis
  4. La diversité favorise l’innovation…comme par hasard
  5. Conférence sur le futur : Paris-Talks & Futur.e.s
  6. L’app de la semaine : Yuka, pour savoir ce que vous mangez
  7. Le livre de la semaine : 99 idées pour trouver des idées
  8. Tendance de la Convergence avec CURVE

En bref cette semaine

innovation weekly 13 benjamin chaminade

UBER

Bloomberg a révélé que lorsque les autorités viennent faire une enquête ou perquisitionner dans un bureau de Uber, le manager peut appeler un numéro spécial qui permet de joindre une unité spéciale située à san Francisco qui peut crypter les données et changer les mots de passe à distance, empêchant toute personne – salarié compris – de pouvoir se connecter aux bureaux de la filiale perquisitionnée.
Ce programme appelé Ripley – comme dans aliens « Nuke the entire site from orbit. It’s the only way to be sure » a été utilisé au moins 24 fois entre 2015 et 2016.
En 2016, ils ont également réfléchi à un logiciel appelé ulocker qui présenterait une fausse page login à destination des curieux et de la police.
innovation weekly 13 benjamin chaminade

YOUTUBE

Suite à l’affaire Paul Logan qui a filmé et mis en ligne une vidéo de lui avec le corps d’un pendu dans la foret des suicides au japon et qui a mis en émoi la youtubesphere (et apporté au moins 40 000 nouveaux abonnés à cet abruti) Youtube a reserré les conditions pour monétiser ses vidéos.
Désormais il faut 1000 abonnés, et 4 heures de temps de vue sur 1 an.
En parallèle, ils ont lancé une campagne de recrutement de 10 000 personnes pour identifier plus rapidement les débordements.
innovation weekly 13 benjamin chaminade

FACEBOOK

Suite à la vidéo de la semaine dernière : Zuckerberg a annoncé que l’algorithme sélectionnant les infos apparaissant dans votre Timeline allait désormais privilégier ce qui a été partagé par vos amis et votre famille. Comme l’explique Mark Zuckerberg, qui est bien bavard en ce moment : Des recherches montrent que renforcer nos relations améliorent notre bien-être et notre bonheur.
Vous verrez donc moins de vidéo «Virale», moins de news des sites que vous avez pouce-bleu-tisé, moins de pub et on peut s’attendre à ce que les vidéos live seront privilégiées.
En contrepartie Zuckerberg s’attend à ce que «le temps passé sur Facebook et l’engagement vont diminuer»
> Cela risque aussi de renforcer la bulle dans laquelle Facebook nous met, rien ne viendra contrarier nos croyances en nous laissant entouré de ceux qui pensent la même chose que nous, renforçant notre réception à la pub.
> S’il y a moins de place pour placer de la pub dans les timelines, la portée des pubs va encore décroitre et donc coûter de plus en plus cher.
> En attendant, suite à cette annonce, le cours de l’action de Facebook a perdu 10 dollars, avec plus de 2,8 milliards d’actions en circulation calculez vous même…
Do Pro‐Diversity Policies Improve Corporate Innovation?

Diversité et innovation

Cette semaine une étude intitulée  “Do Pro-Diversity Policies Improve Corporate Innovation? » publiée par des chercheurs du college of management du college de l’état de Caroline du Nord , prouve une fois pour toute que la diversité dans l’entreprise est importante pour l’innovation
Ces chercheurs ont analysé les politiques de recrutement de  3000 enterprises américaines cotées en bourse entre 2001 et 2014 – il était temps de publier effectivement – pour voir si la diversité de la main d’oeuvre favorisait le développement de produits ou de services innovants.
Pour mesurer le degré de diversité d’une entreprise, ils ont utilisé 9 données parmi lesquelles : est-ce que le CEO est une femme ou issue d’une minorité ? Est ce qu’ils promeuvent la diversité ? Ont-ils une politique positive pour les LGTB comme par exemple en incluant la/le partenaire dans la mutuelle ? Ont-ils un programme de recrutement de personnes handicapées ?
Ils ont ensuite comparé ces politiques de diversité avec le nombre de dépot de brevet ou d’annonces de nouveaux produit en pondérant ce chiffre à la taille de l’entreprise.
Maintenant n’y a t’il pas un mélange entre corrélation et causalité ? En d’autres mots, est-ce que ces entreprises sont plus innovantes grâce à la diversité ou est-ce que parce quelles sont innovantes…elles attirent plus de CV issus de la diversité ? Les gens qui vivent près des pylones à haute tension sont plus souvent malade. Les gens habitants près de pylones sont aussi les plus pauvres. Alors, pourquoi sont ils malades ? A cause des pylones ou parce qu’ils n’ont pas accès à la médecine ?
Pour les chercheurs l’équation Diversité = plus d’innovation a au moins 2 raisons.
> Des équipes diverses ont une plus large palette d’expériences et d’intérêts qui permettent de mieux comprendre les clients et d’avoir des idées plus originales
> Les entreprise de la diversité attirent plus de talents variés qui savent que leur couleur, sexe, religion etc. n’aura pas d’impact sur leur candidature .
Je suis un peu sceptique bien sure car ils ont une vision super réduite de l’innovation qu’ils réduisent au nombre de brevets ou à la quantité de produits lancés alors que les innovations actuelles concernent autant les business models que les produits !
innovation weekly conférence sur le futur Paris Talks

Les événements de la semaine

Conférence sur le futur 1 : Paris talks

Une conférence sur le futur d’une journée à la mode TED montés par des expatriés sur le thème de l’avenir
C’est le lundi 26 mars, c’est au Théatre de la porte saint martin et c’est en anglais.
Les billets sont en vente à 50€ et je pense que j’irai y faire un tour.
Innovation weekly conférence sur le futur Futur.e.s festival

Conférence s ur le futur 2 : Futur.e.s

Jusqu’au 22 janvier minuit vous pouvez encore proposer votre candidature si vous avez un projet qui entre dans l’une de ces 5 catégories
  • L’imaginaire, forge du futur : art et industries créatives
  • Le temps et l’espace : nouveaux territoires
  • Rewriting life : corps, nature et technologie
  • Vivre et travailler avec l’IA
  • Kids revolution : talents, éducation, créativité
Les 40 projets numériques les plus innovants seront sélectionnés pour être exposé à la halle de la Vilette du 21 au 23 juin dans le cadre de futur en seine et vous pourrez présenter votre innovation à des investisseurs et industriels. Pour vous inscrire
99 idées éditions Eyrolles - benjamin chaminade

LE LIVRE DE LA SEMAINE

En parlant de conférence sur le futur, j’ai rapidement parcouru 99 idées pour trouver des idées tout seul, à deux ou à plusieurs de Guy Aznar et Anne Bléas.
Je pense que ce bouquin va se retrouver dans toutes les bibliothèques de créatifs à coté de Gamestorming et des 6 chapeaux car Aznar et Bléas ont condensé des méthodes de créativité les plus connues comme le pre-mortem ou le QQOQCCP.
Chaque chapitre est clair et divisé en sous rubriques : comment procéder, exempleet un peu d’explication dans une rubrique «Le saviez-vous»
Je vous invite à lire le livre en commencant par la fin – le chapitre 4 ou ils présensent les 3 temps du processus créatif :
La divergence : pour s’éloigner du problème  et se mettre en condition créative en vous mettant à la place d’un enfant ou en utilisant des analogies
L’émergence : les techniques de production d’idées avec les matrices de connexion forcées ou l’arbre à idée
La convergence : pour rassembler les idées obtenues et concevoir un plan d’action en critiquant, sélectionnant et rassemblant les idées pour les réaliser.

TENDANCE DE LA SEMAINE

Je vous assure que je ne l’ai pas fait exprès pour la transition mais la tendance de cette semaine est la CONVERGENCE.
Il s’agit de la fusion de plusieurs technologies en une seule (Couteau suisse, iphone photocopieur scanner) ou de l’intégration discrète de la technologie dans nos vies (alertes de circulation avant un rendez-vous, objets connectés, assistants vocaux qui permettent de passer une commande ou réduire la clarté d’une ampoule connectée).
C’est aussi par exemple Solarcity qui fait converger la création d’électricité via les tuiles / panneaux solaires, la collecte avec le Powerwall et en facilite son utilisation dans une voiture électrique. conférence sur le futur
Ces 2 types de convergences amènent à la création d’écosystèmes.
Mais il y a une autre convergence qui arrive : la convergence comme évolution naturelle de la disruption. Si vous suivez le petit monde des startups en ce moment, nous vivons une époque qui n’est pas sans rappeler au choix le far-west (avec la conquète de nouveau territoire) ou la révolution industrielle (où tout le monde copie tout le monde en cherchant à proposer la meilleur qualité au meilleur prix).
Ces disruptions amènent à une fragmentation du marché avec des offres plus ou moins similaires.
Le principe de convergence est utilsé par des plus malins qui plutôt que de créer des services de toutes pièces cherchent à rassembler ce qui existe déjà en utilisant un autre terme qui est aussi une tendance : la SIMPLICITE .
Regardez comme exemple l’offre d’app qui mesure votre usage de votre mobile pour vous aider à la déconnection – vous avez Moment, off the grid ou realizD.
C’est le lancement de Curve au grand public cette semaine qui me fait penser à cette tendance car le service de cette startup de la Fintech londonienne utilise la Convergence pour vous offrir de connecter toutes vos cartes de crédit dans une application et une carte unique.
C’est à dire qu’une fois l’application installée et les cartes reliées à celle-ci vous pouvez, grace à l’application, choisir sur quels comptes seront débités les achat fait avec votre carte Curve.
Si jamais vous avez fait un achat sur la mauvaise carte vous avez 2 semaines pour changer d’avis et faire débiter l’achat sur un autre compte.  Curve propose aussi de désactiver la carte avec un bouton, des frais bancaire à l’étranger moins élevé qu’une banque habituelle.

Benjamin Chaminade est entrepreneur et conférencier en culture de l’innovation, RH, tendances, management de l’innovation, innovation managériale, VUCA, Intergenerationnel et avenir du travail. conférence sur le futur

Share This