Innovation Weekly 09 – Guerre Amazon-Google, innov’acteurs et pénurie de talents

Cette semaine :
1 Jony Ive revient au management du Design d’Apple.
2 Google VS Amazon : Fight!
3 : Les services secrets australiens recrutent
4 : Storify c’est fini !
5 : Trophées de l’INPI
6 : Trophées de l’innovation participative avec les interviews de Amer Sports et GRDF
7 : La guerre des talents n’aura pas lieu…tout de suite

GAFA


Jony est de retour

Jonathan Ive pour ceux qui ne le connaisse pas est sans doute le designer le plus connu du monde. Aujourd’hui ton le monde sait que Stark est ironman non ?
Jony (comme le surnommait Steve Jobs) reprend en main l’ensemble du design dans sa partie management au jour le jour. Ce qui n’était plus son job depuis 2015.
Depuis mai 2015, un poste de Chief Design Officer avait été créé pour lui pour le laisser prendre un peu de recul, et, certains l’ont imaginé, quitter l’entreprise. A ce moment, son ancien poste a été séparé en deux. Richard Howarth reprenait alors la partie design industriel et Alan Dye l’interface utilisateur.
On ne sait, pour l’instant, pas ce qu’il s’est passé en interne mais Howarth et Dye ont disparu de la page « Leadership » d’apple cette semaine. Regardez la page Leadership en 2015 et la même cette semaine. Ils ont bien disparus, comme Denise Young Smith qui avait démissionnée en novembre dernier
Le porte parole d’Apple a expliqué que ce remaniement était normal maintenant que le Apple Park était terminé. La page Linkedin de Alan Dye précise d’ailleurs qu’il est désormais « Creative Director ».
Bien sur, ce changement de poste ne serait pas une nouvelle si Apple n’était pas en ce moment au centre d’une vague médiatique denoncant les choix de design incompréhensible  (dongle, stylus, souris à l’envers, notch iphoneX, prise jack, magsafe, interface )
Bref Microsoft est en train de devenir plus cool que Apple ! Si si je vous assure, mauvaise langue…

La guerre est déclarée entre Google et Amazon

Le ton commence à monter depuis qu’en septembre Google a bloqué l’accès à Youtube à l’echo show d’Amazon – un Alexa équipé d’un écran. C’est ballot car en 2017, quand vous voulez voir des vidéos, c’est pas sur dalymotion que vous allez…
Raison invoquée par google : Amazon ne répond pas à nos conditions de service créant ainsi une mauvaise expérience utilisateur.
Selon Google, c’est Amazon qui a commencé le premier en cessant de vendre les produits google Chromecast (le Amazon fire de google) et Google home (le Alexa de google) et ne donne pas accès aux vidéos Amazon Prime aux utilisateurs de Chromecast. En retour, Google s’est donc allié à Wallmart (concurrent de Amazon) pour vendre le Google Home.
En réponse, Amazon a arrêté de vendre le thermostat connecté Nest récemment acquis par Google ( La vente de cet appareil a repris depuis ) avant de détourner le blocage de Youtube en renvoyant les demandes des utilisateurs vers la version web. Détournement qui a été bloqué par Google la semaine dernière. Echec et mat.
Est-ce de la saine concurrence ou de la Coopetition qui tourne mal ?
C’est une guerre territoriale sur les technologies vocales alors que ls assistants vocaux  sont en train de prendre de plus en plus de place dans nos vies et sont en cours de transformer nos habitudes d’achats.
Finalement nouvelle économie ou ancienne économie, c’est toujours au consommateur d’être pris en otage !

EN BREF


Les services secrets australiens ASIS recrutent

Si vous pensez avoir l’âme d’un agent secret australien regardez cette vidéo interactive.
Pendant 10mn elle vous placera en situation pour identifier votre sens de l’observation, de l’écoute et de l’empathie

Storify c’est fini

Pendant un moment les  pros des réseaux sociaux ne juraient que par ce site qui vous permettait d’agréger tout ce qui se disait sur vous dans une histoire pour ensuite être intégré sur le support de votre choix. Oui, comme Twitter le permet depuis quelques temps
C’est dans un article sur leur site que l’équipe annonce que ce service de curation va rejoindre le cimetière des myspace, Vine et Viadeo. Bon, d’accord peut-être pas (encore) Viadeo.

Prix INPI

C’est la saison des remises de prix !
Les trophées INPI récompensent des entreprises et centres de recherche innovants, qui se distinguent par leur stratégie de propriété industrielle. Le trophée remis la semaien dernière à la gaité lyrique avait pour thème « Sacrés Français ! ».
Parmi les lauréats nous retenons :
Catégorie brevet : Poietis de Pessac spécialisé dans la bio-impression Laser à cellule unique de tissus vivants.
Catégorie marque : Moulin Roty de Nantes pour sa créativité. Ils concouraient contre Solex. Moulin Roty commerciale des jouets pour enfants comme les tartempois, les papoums ou les jolis pas beaux. On dirait qu’ils connaissent mes voisins.
Catégorie je m’appelle comme une entreprise super connue ou plutôt Catégorie Recherche : le laboratoire ILM de Lyon – qui concourrait contre IEMN et GRIMA – et qui travaille à la synthèse et caractérisation de la Lumière.
Catégorie mauvais jeu de mot / du Design : Expliseat de Paris. Qui fabriquent des sièges pour l’industrie aéronotique de moins de 5kg.

Pepsi et Tesla

Pepsi a annoncé avoir passé une commande de 100 semi-remorques TESLA. Ce qui amène les commandes pour TESLA à 267 camions.
Quand on sait que Pepsi a 10 000 semis, je suis curieux de savoir :
1/ Si c’est pour un test avant d’en commander d’avantage  ou si c’est de la com car le public continu de croire que Tesla est écologique.
2/ Est-ce que tesla délivrera parce qu’ils ont toujours 500 000 Model 3 à livrer et n’en ont fabriqué que…260.

A SUIVRE


Trophées de l’innovation participative

 L’association pour le développement de l’innovation collaborative INNOVACTEURS a décerné les trophées de l’innovation participative.
Trophée d’or de l’innovation collaborative : 
Amer sport (Salomon, wilson…) pour sa démarche Innovation Drives Evolution at Amer Sports (IDEAS) qui supporte les projets d’innovation des marques du groupe en facilitant la connection et le « travailler ensemble ».
J’ai demandé au responsable de la démarche IDeas Matthieu Knibiehly de nous dire comment étaient valorisées les idées données par les collaborateurs. Interview dans la vidéo.
Trophée d’or de l’innovation participative réinventée : 
GRDF (Gaz Réseau Distribution France) a revu sa copie concernant sa démarche d’innovation participative avec Ki-oZ qui a été déployée  au national.
Ils ont également lancé  une plateforme de management de l’innovation et d’accélération des idées émises par les salariés. J’ai demandé à Jean Luc Godon – chargé de l’innovation à GRDF – de nous dire pourquoi cette démarche a été réinventée.

TENDANCE


La pénurie de candidat

Bonne nouvelle ! L’insee a relevé la prévision de croissance de la France à 1,8 au lieu de 1,6. Purvu que ça dure !
Mauvaise nouvelle ! Le chomage a augmenté ces 3 derniers mois et nous sommes à 9,7% de chômage. Et à lire Slate
Pourtant, entre 65 et 73% des chefs d’entreprises déclarent en fonction des études ne pas trouver de candidat adaptés à leur offre.
Face à cela Pole Emploi confirme avoir 15% de 2,5 millions d’offres sont non pourvues et donc « à la louche » 190 000 emplois non pourvus par an.
Sauf que toutes les annonces ne passent pas par Pole Emploi.
Pour savoir ce qu’il en est réellement sur les offres d’emplois non pourvues en France…les choses se compliquent car :
    > C’est oublier les 1,6 millions d’annonces sur le boncoin, ou les 3 millions sur Linkedin
    > Il ne semble pas y avoir de chiffres d’emploi non pourvu à l’APEC sur l’emploi des cadres
    > que des annonces peuvent être publier à plusieurs endroits !
Bref, plus compliqué à calculer sur une population globale que pour une profession donnée, comme par exemple en Chine ou il manque 300 K de comptables par an.
Plus simple en Australie ou manpower a un baromètre précis grace au annual Talent Shortage Survey
L’explication la plus communément avancée par les entrepreneurs est qu’il y a une pénurie de compétences, que c’est la faute  à l’éducation nationale ou parce que les jeunes de maintenant ne veulent plus travailler
Soyons sérieux 5 minutes:
> Les chefs d’entreprise ont du mal à définir leurs besoins et se rabattent sur un diplome ou des compétences rassurantes créant une tension sur les même diplômes plutôt que de chercher des profils alternatifs
> Ils cherchent l’opérationnalité immédiate. « Ready to hit the ground and running » comme dise les anglophones en anglais (donc)
> ils veulent la même chose donc pas de profils atypiques. Cf. Les 2 points précédents.

Innovation Weekly 08 – Business model, youtube 2017, Wish & VUCA

innovation weekly cette semaine :
> Le dernier livre de Eric Ries « The Startup Way » à gagner pour les abonnés
> Peu de français dans le Youtube Rewind 2017
> Yves Pigneur intervient à l’ESCP pour parler innovation des modèles d’affaires/business/économiques
> Voitures volantes d’ici 3 ans ?
> Wish, l’application que l’on ne souhaite à personne
> Tendance de la semaine : VUCA

GAFA


YOUTUBE Rewind

Cadeau de noel pour les Millenials, le Rewind 2017 de Youtube a été mis en ligne ce mercredi.
La vidéo de cette année est revenue sur les grands événements de l’année, du plus anodin comme les fidgets spinners, le lava challenge,  la naissance du girafon Tajiri ou l’éclipse solaire des US, mais aussi les plus graves avec une rapide allusion aux attentats et diverses tempêtes.
Vous y verrez toutes les stars youtube que ne connaissent pas les plus de 40 ans qui ont découvert Cyprien ou Norman l’année dernière : Marshmello, le backpack kid, Philip defranco, Casey Neistat, la bande de Vsauce, les frangins jake et Logan Paul.
Etonnant, cette année pas de Cyprien ni de Norman alors qu’ils ont tous les deux dépassé les 10 millions d’abonnés mais surprise le Rire jaune a fait parti de la distribution.
Voici un site pour tester vos connaissance en culture Youtube :  https://dejaview.withyoutube.com/

EN BREF


Startup washing

Alors que Olivier Ezratty est déjà en train de préparer son rapport sur le CES 2018 – Consumer Electronics Show – qui se tiendra à Las Vegas du 7 au 12 janvier prochain, Olivier dénonce dans un post facebook (qui a eux 418 likes et 46 partages) l’augmentation pour 2018 ce qu’il appelle « les erreurs de Casting » par rapport à la dernière édition du CES.
En 2017 il avait identifié sans son rapport 41 erreurs de casting sur 316 entreprises françaises soit 13% en 2017 pour 52 erreurs. En 2018, pour 326 entreprise en 2018 soit 16%.
Pour lui les erreurs de casting sont :
> Les agences de création ou prestataires de services qui ne propose pas d’innovation
> Les solutions de micro-niche (comme Bookmyhelo, une plateforme de réservation d’hélicoptère)
> Les offres pas du to BtoC rappelons que le C de CES est pour Consumer (comme Natursoftware un logiciel pour entreprise)
> Les app mobiles (comme Goalmap une app anti procrastination)
Je vous rappelle tout de même que le CES 2018 est surtout critiqué en ce moment pour l’absence de femmes aux 3 principales keynotes comme la relevé «the gender avenger» qui veille à la présence de femmes dans le dialogue public.
Allégations auxquelles Karen Shupka, la Senior Vice President du CES, a répondu qu’il fallait voir plus loin que ces keynotes. Elle s’est contenté de montrer les photos des femmes qui étaient intervenues dans les éditions précédentes.
Mais pas de proposition pour 2018…

EVENEMENT


Conférence

Yves Pigneur a fait un rapide passage à Paris pour présenter une conférence aux anciens de l’ESCP et d’HEC Montréal sur l’innovation des business models.
Yves Pigneur est un professeurd’origine belge de HEC Lausanne qui est classé 7e avec son co-auteur Alex Osterwalder dans le classement du thinker fifty 2017 qui donne tous les 2 ans les auteurs business qui ont eu le plus d’impact dans le monde de l’entreprise. -tiens idée – ça pourrait être intéressant de faire un numéro spécial thinkers50.
Il est le co-auteur du BM canvas publié la première fois dans le livre business model generation publié en 2010, traduit en 40 langues et  vendu à plus de 1,5 million d’exemplaires. Il a inspiré toute une génération de consultants, d’entrepreneurs et de VC.
En fait les 9 cases du BMC n’étaient en 98 d’un support de cours que le professeur Pigneur utilisait avec ses étudiants. En 2004 un de ses étudiants  – alexander Ostewarder – fit une thèse sur l’ontologie des business model – c’est à dire leur raison d’être – avant de proposer une nouvelle approche du busines model qui reprenait les 9 cases de Pigneur.
La version finale du canevas à 9 cases que m’a donné le professseur Pigneur pour l’animation de sa conférence est finalement apparu en 2006 et ce n’est qu’en 2010 que les 2 hommes décidèrent d’en faire un bouquin.
L’écriture de cet ouvrage est basé sur plusieurs principes :
> Que le livre soit international et donc en anlgais
> Qu’il serve à d’apprentissage et donc qu’il soit illustré
> Que le BMC soit gratuit distribué en Creative Commons pour être utilisé par tous

A SUIVRE


Les voitures volantes

Je vous parlais il y a quelques semaine du partenariat entre Uber et la NASA pour créer un taxi volant.
Cette semaine lors de la conférence Techcrunch «Disrupt» à berlin entreprise ce sujet a fait l’attention d’une discussion entre les acteurs qui travaillent à rendre cette idée folle réelle.
Selon Alex Zosel le CEO de Volocopter – Entreprise allemande qui a teste ses drones à Dubai – nous devrions avoir les premiers exemplaires d’ici 2020.
Pour Yann de Vries, de Atomico, qui est un investisseur dans le concurrent Illium – qui a plus de gueule ceci dit en passant – ça devrait arriver….un jour.

APP DE LA SEMAINE


Wish

C’est l’application dont vous n’avez sans doute jamais entendu parlé. Pourtant sa valorisation a doublée en 6 mois pour atteindre 8 milliards d’euros.
Cette application au look de Pinterest  propose de faire du shopping en vous amusant. Vous y trouverez des produits de fabrication chinoise à très très bas prix comme des cables USB à 1 euro des bottes femmes à 23 des manteaux à 25.
Derrière Wish vous trouverez Peter Szulczewski  (Zul-chev-ski) ex-ingénieur de Google qui a fondé Wish en 2010 après avoir vu que pendant des années le plus gros clients de google en adwords était Amazon. Il a copié-collé cette stratégie en étant selon sensor Tower, le second plus gros annonceur sur Facebook (100 millions de dollars), le 6e sur Google et le 4e chez Pinterest.
Mais il y a un hic, enfin plusieurs. Déjà il faut 1 mois pour que votre produit arrive de Cchine, Ensuite les coûts de transports peuvent être exorbitant.
Pourtant, l’entreprise communique sur 300 millions d’utilisateurs et ce chiffre double chaque année. Vous trouverez sur la première page du site de Wish la phrase suivante : « Nous sommes le 6e e-commercant mondial et nous visons à être numéro 1 »
Pour expliquer comment il a fait pour sortir de nulle part Szulczewski explique qu’il parle aux fameux 50 % invisibles. Ceux qui n’ont pas les moyens d’aller en boutique. En réponse aux investisseurs, qui lui disait ne connaître personne qui achetait sur la plateforme, il a expliqué à que c’est comme pour Trump, lui non plus ne connaissait personne qui votait pour lui.
Maintenant les rumeurs circulent que Amazon a fait une offre d’achat de 10 milliards de dollars.  Zuchelski confirme simplement avoir décliné l’offre sans en confirmer le motant en expliquant que le marché sur lequel il se positionne se compte en trilliards.

TENDANCE


VUCA

Si il y a bien quelque chose que je n’aime pas dans le monde du management, ce sont les acronymes simplistes pour managers fainéants: Les 3C, les 4i, les 5W, les 6D et autres SMART,SWOT et consort.
Pourtant il y en a un qui contient des sujets si complexes que je n’ai toujours pas touché le fond : VUCA
VUCA pour Volatilité, Incertitude (uncertainty), Complexité et Ambiguité.
Ce que j’apprécie est que VUCA n’est pas une check-list mais une grille de lecture qui introduire les transformations technologiques, économiques et sociales du monde actuel
– Volatilité :  La vitesse du changement devient exponentielle
L’exemple le plus connu pour illustrer l’exponentielle est la loi de Gordon Moore – co-fondateur de intel – qui prédisait en 1965 que la densité des transistors sur les circuit intégrés doublerait tous les 2 ans et que cela durerait au moins pour les 10 prochaines années. On peut aussi citer le cout du Gigaoctet (a été divisé par 520 millions en 60 ans) ou le cout du watt produit a été divisé par 2 depuis 2010Et dans les entreprises certains vivent cette volatilité : Dans le bon sens quand vous êtes Uber et dans l’autre sens quand vous êtes ToysRus
– Incertitude : Difficulté de prévoir et facilité d’être surpris
Cet  « inconnu pas connu » fait référence à des événements tellement imprévisibles qu’il est impossible de les prévoir avant d’y être confronté. Ces événement sont également appelés «Cygnes noirs», du livre éponyme de Nassim Taleb.
> Personne n’avait vu l’effondrement en quelques semaines de HOMEJOY (app de menage à domicile «géolocalisée») qui a levé 40 M$ pour faire faillite 18 mois plus tard.
> Ni la chute spectaculaire de THERANOS et de sa fondatrice Elisabeth Holmes qui avait été comparé un temps à Steve Jobs.
– Complexité : Plus de causes ou de solutions simples
Cette complexité provient non seulement du volume d’informations mais de leur interconnection et du fait qu’elles changent constamment.
Regardez cette étude de Robert Kelley qui en 1986 avait demandé à des  knowledge worker le pourcentage d’infos qu’ils devaient connaitre par coeur pour tenir leur job : 75% des informations . Quans il a refait la meme étude en 2010 ce chiffre était tombé à 8%
 – Ambiguïté : La même information peut avoir plusieurs significations et être donc interprétée de plusieurs façons
Vu qu’il n’y a pas qu’une seule réponse et que de toute façon une bonne question vaut mieux qu’une mauvaise réponse.;
Les startups sont l’avenir de l’innovation, pourtant dans le top du palmarès des déposants de brevets en 2016vous trouverez PSA (fondé en 1810) VALEO (de Ferodo fondé en 1923) et SAFRAN (de Snecma/Sagem 1945)
> Beaucoup de pays délocalise en Chine pourtant la Chine est le pays le plus touché depuis 2005 par la désindustrialisation.

La salle de créativité Big Stache Room

Pour ce second « Innovation Expérience » qui analyse les grands sujets liés à l’innovation, je rends visite à Thierry Croix, co-fondateur de gotonextlevels ou G2LN, agence digitale spécialisée dans l’expérience salarié.
Je me suis donc rendu dans la banlieue sud de Bruxelles – à Rhode Saint-Genèse – pour visiter leur salle de créativité « la Big Stache Room » et poser quelques questions à Thierry sur les étapes à passer pour créer une salle comme celle-ci.

Innovation Weekly 07 – Black Friday – Pokemons Kill – Big Stache Room

Cette semaine :
1 – Merci à Christelle et Thierry pour leur accueil à leur Big Stache Room
2 – Accenture organise une « Silent Party » pour promouvoir la diversité et l’innovation
3 – Retour sur Black Friday qui a été une tuerie
4 – Que faire quand un Pug est plus populaire que vous sur Instagram?
5 – Buzzfeed licencie mais je cherche toujours un(e) créateur (rice) de contenu.

EN BREF

Black Friday

En France nous ne fêtons pas encore Thanksgiving (Le 4e jeudi du mois de novembre) ou Boxing day (le 26 décembre), mais les consommateurs français ont vite adopté les promotions américaines du Vendredi Noir Black Friday (uniquement pour les boutiques normalement aux USA) et du lundi Cyber ou Cyber Monday (pour le e-commerce).
La plus ancienne occurrence de « Thanksgiving » et de « Black Friday » dans la même phrase remonte à novembre 1951, dans Factory Management and Maintenance, un magazine consacré à l’industrie et au commerce publié à New York»,
Bref, Black Friday c’est quand le jour où les commerçants cherchent à récupérer une partie de l’argent reçu de votre grand-mère américaine lors de thanksgiving – cette période idéale à mi-chemin entre halloween et noel.
Depuis 2006 aux US cette fiesta commerciale qui a fait 105 blessés et 10 morts et permis d’écouler cette année 200 000 armes aux US, est entrée enEurope via l’Angleterre en 2010 par Amazon, puis en France en 2014 par notamment la Fnac et la Redoute.
Black Friday a rapporté aux US 8 milliards de dollars, ce qui est mignon quand on sait que pour « Single day », le 11 novembre en chine,  Alibaba a fait 25 Milliards de dollars !
Pendant que les plus de quarantes ans s’exaspéraient sur Facebook, les résultats de ce Black Friday français ont été pour Amazon France « le jour le plus intense de toute sa courte histoire » avec « plus de deux millions d’unités commandées durant la journée », soit une augmentation de plus de 40 % par rapport au Black Friday 2016. Ca veut dire 1.400 unités par minute !
Cdiscount (filiale du groupe Casino) a enregistré vendredi « 43 millions d’euros de volumes d’affaires (+80 %), soit cinq fois une journée normale ». Pour Priceminister-Rakuten, le Black Friday version 2017 a également été synonyme de record : en trois jours, le site a doublé ses ventes par rapport au week-end du Black Friday 2016, et a enregistré vendredi « son plus gros volume de ventes en 17 années d’existence ».
C’est Noel avant Noel !
Selon Criteo, les ventes ont explosé de 215 % sur la journée de vendredi par rapport à la moyenne quotidienne des mois d’octobre et de novembre, et le nombre de visiteurs des sites marchands a doublé.
Les catégories qui en profitent le plus : jeux et jouets : (+840 %), électronique grand public (774 %) et logiciels (731 %). Reste à voir si ce pic de fin novembre aura un impact sur les ventes de Noël, avec des emplettes peut-être simplement faites avant l’heure.
Apple a vendu 6 millions d’iphone X sur 4 oursde vendredi à lundi- quand je vous disais qu’il n’était pas assez cher ! Selon Rosenblatt Sécurities Peupeul  vendrait 2X plus de 256 GO que de 64 G0 – 150 € de plus pour un cout de fabrication presque similaire.
Mais pendant ce temps là, en france la résistance s’organise avec entre autre le réseau d’insertion ENVIE qui a organisé un Green Friday : une journée de sensibilisation aux alternatives de consommation classique.

POKEMON TUEUR

Une étude de 49 pages intitulée Death by Pokémon GO, réalisée par les professeurs de l’université de Purdue Mara Faccio (Finance) et John J. McConnell (Management) extrapole que le jeu de réalité augmenté Pokemon Go pourrait avoir entrainé plus de 145,000 accidents de voitures, 29,000 blessés et 250 morts, rien que pendant les 5 premiers mois de son lancement en Juillet 2016 et uniquement aux  Etats-unis.
La fréquence d’accident est 26.5% supérieure aux intersections ayant un Pokéstop à proximité comparé aux autres intersections !

TENDANCE

Les espaces de créativité

Ils ont pour but d’aider les collaborateurs à se retrouver et à travailler en équipe de manière collaborative et conviviale.
En se focalisant sur le travail en groupe, ce type d’espace permet à vos équipes de produire des idées innovantes lors de séances de brainstorming boostées par un espace atypique : mobilier flexible, agencement décalé,  couleurs créatives,  technologie collaborative de pointe.
Demandons à Thierry Croix de G2NL qui se trouve dans le sud de Bruxelles