Envoyez vos clients chez vos concurrents !


Ce n’est pas nouveau mais c’est désormais prouvé : Les vendeurs ont une sale réputation ! Quelque part entre le recruteur et le garagiste si vous voulez. L’étude publiée par l’Observatoire Cetelem démontre que les vendeurs sont perçus par leurs clients comme des incompétents parasites et des hypocrites inutiles. La vente, en voilà un secteur d’avenir ! La vente se réin…vente.

Parasites et inutiles car les consommateurs « surinformés » estiment avoir déjà les informations nécessaires à leur achat. Moins de la moitié des personnes interrogées déclarent les solliciter pour leur achat. C’est à peine 30% pour les moins de 30 ans. Et encore, la France se situe dans la moyenne ! C’est au Royaume-Uni que le vendeur est le plus déconsidéré comme source (potable) d’information.

L’enquête commence par mettre en cause le coupable idéal : forums, blogs, sites comparatifs et tutti quanti. Elle n’oublie pas le commerce en ligne qui évite d’avoir une relation avec un vendeur absent (attendre 20 minutes pour parler à un conseiller de la Fnac pour avoir un Prix qui, finalement est 15% plus cher que sur leur site en ligne) ou dont l’intérêt est clairement de vous vendre le truc faisant le plus de marge (comme Darty selon une enquête d’Envoyé Spécial de 2010). Bref, à écouter cette étude, le vendeur ne sert qu’à renseigner le client de l’état des stocks (Il est donc complètement inutile à Ikéa dont le site web permet de connaître la disponibilité des articles et leur situation dans les rayons).

(suite…)

Pin It on Pinterest